La Démarche de la série

deC détourne des matériaux a priori destinés à l’usage industriel. Il utilise l’acier, les textiles, le bois notamment et leur donne une autre histoire, une autre issue. Activer le regard, modifier l’angle de vue est le motif. Extraire les éléments d’un contexte habituel altère la perception et déroute. La résultante est un nouveau questionnement sur ce qui nous entoure, sollicite notre curiosité et incite une dynamique nouvelle où rien n’est jamais acquis…

Découvrez les Cubik's Variations en cliquant sur les noms ci-dessous :

  • ...REFLETS

    Propos : Pour voir autrement, il faut agir. Un jeu de petits miroirs en lévitation au-dessus du sol invite à une traversée particulière. En avançant parmi leurs reflets, la perception du monde autour change. On s’engage vers une autre perspective, bienvenue et surprenante.

     

     

    Matériaux : nylon textile rose, nylon, composite miroir.

  • ...esprit de noël

    Propos : Des branches colorées et lumineuses jaillissent tel un bouquet d’hiver. Des parapluies bleus s’échappent des mains et s’organisent pour créer un sapin… C’est la magie de Noël, devant les yeux des enfants ébahis !

     

    Matériaux : parapluies, néons de couleurs, couvertures de survie et spot de leds.

  • ...NÉNUPHAR

    Propos : Plutôt qu’une peinture ou une sculpture, l’artiste, au regard du sujet ne vous proposera qu’une œuvre ; une installation.

     

    Les visiteurs auront leurs sens sollicités. En effet l’artiste deC, s’il est retenu, exposera une œuvre mouvante qui évoque ce renouveau perpétuel qu’est le lever du jour, nouvelle promesse qui éloigne hier.

     

    Des spots de leds modulatrices et vectrices de tonalités changeantes et irisées, donneront l’illusion du nouveau jour. Le chant des oiseaux (transmis par une bande sonore) viendra soutenir l’illusion... Le nénuphar  posé sur « l’eau » (évoquée par un sol réfléchissant) - déploieront vers le ciel, leurs pétales immaculés.

     

    Un espace tangible (cube de 2m),  pôle lumineux dont on oublie les contours, créera ce sentiment d’une échappée d’une toile de Monet !

     

     

    Matériaux : parapluies et couverture de survie

  • ...TRAJECTOIRES

    Propos : deC effectue un travail sur la ligne droite et exploite des leds en « bâton ». Symbolique de la trajectoire, consciente et choisie, inconsciente ou subie. Une lumière chaude mais incisive épouse ou traverse la forme géométrique que l’artiste plasticien privilégie dans cette série.

     

    Matériaux : leds blanches

  • ...LES CINTRES

    Propos : l’objet vide évoque l’idée de la nudité la plus crue, le corps sans protection aucune. Ensemble, ils se tiennent les uns serrés contre les autres et forment une chaine humaine qui se déploie comme les mailles décousues d’un pull qui s’étiole. deC évoque avec pudeur le dénuement, induit le basculement qui le précède, engendré par des sociétés qui oublient l’humain.

     

    Matériaux : cintres

     

  • ...ECARLATE MUSHROOM

    Propos : cette fois, le travail de deC sur la ligne droite prend le visiteur à témoin et l’invite à déplacer les champignons pour créer figures et trajectoires dans l’espace défini, comme un jeu grandeur nature. L’artiste immortalise l’empreinte laissée par ses visiteurs et en réalise une animation. Une œuvre interactive où chacun est acteur.

     

    Matériaux : Boutons pvc

  • ...DESTINÉE

    Propos : les parapluies rassemblés en cinq îlots évoquent des milieux sociaux distincts dont il faut parfois s’écarter pour se trouver et exister selon ses propres choix. Le prétexte est de reprendre en mains sa destinée, de pointer du doigt ce qu’il faut quitter, comme le suggère ce parapluie fermé en tout point évocateur d’une flèche.

     

    Matériaux : parapluies bleus

     

  • ...POSTURES

    Propos : des tabourets comme symboles de l’humanité dans ses postures, suspendue entre ses décisions, posée dans ses certitudes, en équilibre dans ces projections…

     

    Matériaux : tabourets peints en outremer

     

  • ...BLUE BIRDS-1

    Propos : bois flotté, bois flottant… Il ne reste des arbres que leurs branches. Sans racines, ils dérivent et s’envolent tels des oiseaux bleus, évoquant un surréalisme, cher à l’artiste

     

    Matériaux : branches peintes outremer

     

  • ...BLUE BIRDS-2

    Propos : … Créer des rupture de rythme, entre deux univers : un sol lumineux et architecturé tel un relief mouvant, en une réponse presque chaotique au défilé aérien, fluide et outre-mer qui le surplombe.

     

    Matériaux : branches peintes outremer, couverture de survie dorée

     

  • ...LECTURE PERSONNELLE

    Propos : Des filins comme des trajectoires dessinées. Parcours, choix, décisions et indécisions créent un enchevêtrement. Nos chemins sont-ils aussi rectilignes que nous le croyons ? Ne sommes-nous pas plutôt tributaires d’un ensemble de décisions qui à chaque minute, modifie, à notre insu, le parcours désiré ? Ses filins tendus ne sont rien d’autres que les empreintes de notre parcours, oubliées parfois par une mémoire bien sélective mais enregistré par le cerveau. Des bobines évoquent le devenir, les prochains choix. Il suffit juste de décider de reprendre notre Livre pour se rappeler…

     

    Matériaux : nylon rose et bobines

     

  • ...LIBERTÉ CONTRÔLÉE

    Propos : La liberté est fragile, elle se défend, elle se perd, elle se reprend. L’être veut vivre selon ses choix. Des éphémères traduisent fragilité et fébrilité dans un monde où les lignes bougent en permanence.

     

    Matériaux : nylon rose et papillons

     

  • ...INFINIMENT

    Propos : Entre l’infiniment grand et l’infiniment petit ; l’installation joue entre les échelles. Des noyaux lumineux illustrent les comètes qui traversent l’univers comme les idées passent dans la tête. L’astre fuse aussi vite que la pensée. Mais si le premier s’enfuit déjà aux confins du monde, l’autre peut être préservée dans les méandres de nos mémoires…

     

    Matériaux : nylon rose et couvertures de survie.

Copyright : deC© - 2017 - Tous droits réservés - Mentions légales

...REFLETS

Propos : Pour voir autrement, il faut agir. Un jeu de petits miroirs en lévitation au-dessus du sol invite à une traversée particulière. En avançant parmi leurs reflets, la perception du monde autour change. On s’engage vers une autre perspective, bienvenue et surprenante.

 

 

Matériaux : nylon textile rose, nylon, composite miroir.

 

 

...ESPRIT DE NOËL

Propos : Des branches colorées et lumineuses jaillissent tel un bouquet d’hiver. Des parapluies bleus s’échappent des mains et s’organisent pour créer un sapin… C’est la magie de Noël, devant les yeux des enfants ébahis !

 

Matériaux : parapluies, néons de couleurs, couvertures de survie et spot de leds

 

 

...POSTURES

Propos : des tabourets comme symboles de l’humanité dans ses postures, suspendue entre ses décisions, posée dans ses certitudes, en équilibre dans ces projections…

 

Matériaux : tabourets peints en outremer

 

...NÉNUPHAR

Propos : La quête de la blancheur le jour, celle du translucide la nuit. deC recherche la double apparence, ce double « visage ». Un même sujet, deux attitudes, deux instants, deux points de vue. Ne sommes-nous pas tous ainsi ; ce qui se voit d’abord, ce qui se devine ensuite ?...

 

Matériaux : parapluies et couverture de survie

 

...TRAJECTOIRES

Propos : deC effectue un travail sur la ligne droite et exploite des leds en « bâton ». Symbolique de la trajectoire, consciente et choisie, inconsciente ou subie. Une lumière chaude mais incisive épouse ou traverse la forme géométrique que l’artiste plasticien privilégie dans cette série.

 

Matériaux : leds blanches

 

...LES CINTRES

Propos : l’objet vide évoque l’idée de la nudité la plus crue, le corps sans protection aucune. Ensemble, ils se tiennent les uns serrés contre les autres et forment une chaine humaine qui se déploie comme les mailles décousues d’un pull qui s’étiole. deC évoque avec pudeur le dénuement, induit le basculement qui le précède, engendré par des sociétés qui oublient l’humain.

 

Matériaux : cintres

 

...ECARLATE MUSHROOM

Propos : cette fois, le travail de deC sur la ligne droite prend le visiteur à témoin et l’invite à déplacer les champignons pour créer figures et trajectoires dans l’espace défini, comme un jeu grandeur nature. L’artiste immortalise l’empreinte laissée par ses visiteurs et en réalise une animation. Une œuvre interactive où chacun est acteur.

 

Matériaux : Boutons pvc

 

 

...DESTINÉE

Propos : les parapluies rassemblés en cinq îlots évoquent des milieux sociaux distincts dont il faut parfois s’écarter pour se trouver et exister selon ses propres choix. Le prétexte est de reprendre en mains sa destinée, de pointer du doigt ce qu’il faut quitter, comme le suggère ce parapluie fermé en tout point évocateur d’une flèche.

 

Matériaux : parapluies bleus

 

...BLUE BIRDS-1

Propos : bois flotté, bois flottant… Il ne reste des arbres que leurs branches. Sans racines, ils dérivent et s’envolent tels des oiseaux bleus, évoquant un surréalisme, cher à l’artiste

 

Matériaux : branches peintes outremer

 

...BLUE BIRDS-2

Propos : … Créer des rupture de rythme, entre deux univers : un sol lumineux et architecturé tel un relief mouvant, en une réponse presque chaotique au défilé aérien, fluide et outre-mer qui le surplombe.

 

Matériaux : branches peintes outremer, couverture de survie dorée

 

...LECTURE PERSONNELLE

Propos : Des filins comme des trajectoires dessinées. Parcours, choix, décisions et indécisions créent un enchevêtrement. Nos chemins sont-ils aussi rectilignes que nous le croyons ? Ne sommes-nous pas plutôt tributaires d’un ensemble de décisions qui à chaque minute, modifie, à notre insu, le parcours désiré ? Ses filins tendus ne sont rien d’autres que les empreintes de notre parcours, oubliées parfois par une mémoire bien sélective mais enregistré par le cerveau. Des bobines évoquent le devenir, les prochains choix. Il suffit juste de décider de reprendre notre Livre pour se rappeler…

 

Matériaux : nylon rose et bobines

 

...LIBERTÉ CONTRÔLÉE

Propos : La liberté est fragile, elle se défend, elle se perd, elle se reprend. L’être veut vivre selon ses choix. Des éphémères traduisent fragilité et fébrilité dans un monde où les lignes bougent en permanence.

 

Matériaux : nylon rose et papillons

 

...INFINIMENT

Propos : Entre l’infiniment grand et l’infiniment petit ; l’installation joue entre les échelles. Des noyaux lumineux illustrent les comètes qui traversent l’univers comme les idées passent dans la tête. L’astre fuse aussi vite que la pensée. Mais si le premier s’enfuit déjà aux confins du monde, l’autre peut être préservée dans les méandres de nos mémoires…

 

Matériaux : nylon rose et couvertures de survie.