Dernière mise à jour 19 novembre 2018

INSTALlation OUTdoor

"Cubik's Variations"

un cube de 2 x 2 m

variable

Evènement privé

Visualisé le Catalogue Installateur ICI

2018

Fidèle à sa démarche artistique, DEC exprime ici une nouvelle version de l’incidence des dynamiques et chaos du monde dans notre intime qui infléchit nos trajectoires de vies. Dans son installation Odyssée, l’espace-temps est défini par un cube bleu et sonore (cf Qrcode accessible in situ). L’artiste plasticien y compose un entrelacs de lignes tendues. Avec cette voile ajourée qui ondule, DEC traduit échanges et directions mais aussi épreuves et plaisirs qui se frôlent et s’entrecroisent. Trois chaises rouge sang (symbole de l’homme dans son quotidien) percent de part en part cette lame de fond et figurent ce confluent incessant avec ce monde instable. Des baguettes d’acier vacillent dans cet espace-temps au gré des caprices d’Eole ; clin d’œil à l’aléatoire, à l’incertain qui désormais accompagne  nos vies et avec lequel il faut apprendre à composer…

 

Techniques mixtes : bois peint, nylon, acier, aluminium.

L’artiste fuit l’idée de l’immobilité. Tout dans son travail induit la projection. Ses peintures animées (métAbstractions) et ses installations notamment posent un même questionnement quant aux accélérations du monde et des jeux d’équilibres qui en résultent dans nos vies.  Pour le Sentier des Arts, la transposition était évidente, le voyage comme le monde sont vecteurs de changements et de mutations. Le projet artistique défini et développé évoque l’œil du voyageur, le viseur de la caméra et l’idée de la perspective. Le titre de l’œuvre TicK & TacK intègre d’emblée une rythmique au dispositif, induisant l’idée de va-et-vient permanent avec ce monde mouvant que DEC aborde de manière ludique.

Diaporama, caméra, pellicule photo et smartphone aujourd’hui ; les supports changent et nous vivons dans un champ d’interactions perpétuelles et mobiles où la connexion est incontournable et impérative. Pour les Sentiers des Arts, DEC fait un clin d’œil au cinéma de plein air, comme à l’Amérique des années cinquante où les visiteurs se laissent immerger grâce aux formats confortables des écrans.

The artist flees the idea of ​​immobility. Everything in his work induces projection. His animated paintings (metAbstractions) and his installations pose the same questions about the acceleration of the world and the resulting balance games in our lives.

 

For the Sentier des Arts, transposition was obvious, travel as the world are vectors of change. The artistic project defined and developed evokes the eye of the traveler, the viewfinder of the camera and the idea of ​​perspective. The title of the work TicK & TacK immediately incorporates a rhythm into the device, inducing the idea of ​​going back and forth with this moving world that DEC approaches in a fun way.

 

Slideshow, camera, photo film and smartphone today; the media are changing and we live in a field of perpetual and mobile interactions where the connection is unavoidable and imperative.

 

For the Sentier des Arts, DEC is a nod to outdoor cinema, as in America in the fifties where visitors are immersed in the comfortable formats of screens.

 

2017

Déambulations

ITW Yvelines Première sur mon exposition au Château de Monte-Cristo (78)

"Déambulations"

Venir à Monte-Cristo et y rencontrer Dumas. DEC ressent le romancier. Il imagine que s’il avait été peintre, il aurait été impressionniste tant ses écrits sont vibrants, témoins d’un profil profondément humaniste, si sensible à la lumière des âmes et des choses.

 

DEC s’est nourri de ce lieu et traduit son passage à Monte-Cristo avec ses Déambulations, où recherches et impressions se côtoient.

 

Dans ces pages,  sa propre perception du site qu’il envisage comme une terre inconnue dont l’auteur a bercé l’enfance de ses récits romanesques. Pour rester fidèle aux impressions et à son profil artistique, le visuel supplante ici l’écriture.

Comme une réponse à l’écrivain, DEC appuie le trait de ses œuvres et de ses croquis. Il a aimé s’attarder dans ce lieu créé par Dumas. Cette exposition est un hommage à l’homme, tout autant qu’à l’auteur. Une rencontre invisible a eu lieu, n’en doutons pas.

"La partie de dés..."

Format : 5 m x 15 m

Technique mixte : bois peint, acier et miroir

 

Propos : La géométrie dans l’espace est constitutive de la plupart de ses travaux. Le cube a sa préférence. Sur l’île Nancy s’est jouée une partie de dés. Les Géants des Contes et Légendes de Jadis se sont éclipsés, abandonnant le jeu un instant. Vingt cubes outremer (couleur fétiche de deC) parés de citations et de motifs roulent encore au bord du fleuve, tels des jouets démesurés. Une chaise, oubliée des hommes, bascule, prise dans le jeu, comme étourdie. Ludique, l’installation joue avec les perspectives et le contexte arboré de l’île. La traduction artistique des Vingt Ans de Sculptures en l’île est cette création-mise en scène de deC avec vingt cubes combinés. L’artiste plasticien et installateur en ajoute un, comme un horizon, parce que l’Art est projection. Bon Anniversaire !

"Les pépites"

Format : variable

Technique : bois et feuille d'or.

 

Des Pépites d’Or suspendues traduisent, si on y regarde bien car elles sont toutes différentes, la différence parfois cachée de chacun.

"Les échelles"

Format : variable

Technique : bois et feuille d'or.

 

Des Echelles illustrent l’avancée de chacun parfois irrégulière du fait des épreuves qui rythment nos vies.

"Les cubes"

Format : 3m x 4m x 4m

Technique : bois peint..

 

Ces Cubes évoquent ce monde où les cultures se côtoient et s’épousent à l’infini. Certains émergent du sol car toute culture à ses racines. Les Sages, les Anciens de nos familles nous parlent toujours. Il suffit juste de tendre l’oreille vers nos souvenirs et d’écouter...

"The Pearly Lane"

Format : bassin de 3 m x 20 m

Technique mixte : ballons et fil nylon

 

Propos : Ces ballons suivent des trajectoires et se croisent, comme les hommes et les cultures. Ces carrefours engendrent ouverture et  projection, comme des chaînes de pensées joyeuses et irisées qui s’entrelacent.

"Infinity"

Format : série de briques : 1,50 mètre x 10 cm

Technique mixte : 8 briques de terre peintes de 25 x 10 x 6 cm

 

Propos : le chiffre 8 illustre l’infini, l ‘échange perpétuel entre deux polarités.  Chacune des ses briques se distingue par son motif propre et identitaire. L’œil glisse de l’une à l’autre et s’enrichit de cette variété visuelle. Une fois encore, il est question de singularités combinées ; richesse de l’échange, du va-et-vient perpétuel dans toute culture.

"The Guardians of Creativity"

Format : diamètre/20 cm x H 1,10 à 1,70 m selon les œuvres

Technique mixte : matériaux de chantier, nylon, couverture de survie

 

Propos : Les quatre gardiens sont conçus comme des totems différents et complémentaires illustrant les quatre piliers de la créativité selon deC : l’idée (le raisonnement), le ressenti (le reflet d’une émotion), l’esthétique (la recherche du beau) et l’élaboration (la finalisation).

"Hommage à Eiffel"

Format : 3 x 3 x 7 m

Technique mixte : bois peint et miroir

 

Propos : A partir de la reprise du monument emblématique français, DEC développe ses recherches sur le point d’équilibre en y adjoignant le message cette fois-ci privilégié : « les relations entre nations sont fluctuantes, l’adaptation en est une des gageures ». La Tour est orientée vers l’intérieur du pays et le miroir qui reprend les arcs architecturaux du Palais indique la direction de Paris. Avec ce jeu de croisements, DEC se concentre sur l’idée d’échanges culturels. Enfin, aux côtés de sa signature bleu outremer habituelle, il rend également hommage à l’art iranien qui privilégie partout le motif : géométrique et floral dans les textiles comme dans les architectures.

"PERSPECTIVES"

environ 3 x 2 x 2 m de haut

 

Progresser induit l’adaptation ; savoir changer de cap pour continuer à avancer. Des échelles se croisent et s’organisent en paliers irréguliers. Un schéma ajouré et bleuté qui se veut l’illustration des chemins, parfois tortueux d’une vie.

 

bois peints et néons

Villennes-sur-Seine - Expo personnelle

 

Performance de "La Vilaine compagnie" sur l'exposition de deC.

 

Visualiser la performance réalisé pendant l'exposition.

2016

"Transit, Travel, Trajectoire"

environ 7 x 6 x 3 m de haut

bois, peinture

Andrésy - Sculptures en l'île

2015

"My Bloo Mikado"

environ 17 x 6 x 7 m de haut

bois, peinture

Andrésy - Sculptures en l'île

 

 

Visualiser la vidéo de l'installation

2014

Sur les parcours d’exposition, les installations sont prévues pour vivre partout. « Tenir dehors/dedans » est un enjeu qui a toute sa saveur.

"500 ballons"

environ 50 x 25 x 5 m de haut

ballons

Grisy-les-Plâtres

"Variations"

environ 8 x 20 x 15 m de haut

bois

Andrésy

2013

"Florilèges, florilège"

environ 5 x 25 x 10 m de haut

51 parapluies

Andrésy

2012

"Stand by, stand up"

environ 5 x 10 x 5 m de haut

bois composite

40 chaises

Andrésy

2011

"Les gardiens de l'empire"

Acier

2 cubes 40 x 40 cm

3 cubes 50 x 50 cm

Collection particulière

 

2010

"Liberté chérie"

 

Verre, plexi, bois, tissu, acier...

Andrésy

une réalisation

Copyright : DEC© - 2018 - Tous droits réservés - Mentions légales

une réalisation

Copyright : deC© - 2018

Tous droits réservés - Mentions légales

une réalisation

Copyright : DEC© - 2018

Tous droits réservés

Mentions légales

Déambulations

ITW Yvelines Première sur mon exposition au Château de Monte-Cristo (78)